Google VR s’arme pour proposer du contenu sur Daydream

Google prend son temps, depuis l’annonce de Daydream lors du dernier Google I/O il c’est écoulé quelques mois qui ont permis au géant californien de préparer au mieux sa future plateforme premium.

De gros investissements pour la production de contenu

Avec Daydream, Google souhaite amener la réalité virtuelle mobile à un autre niveau et cela passe bien évidemment par la proposition de contenu. La firme californienne investie donc dans ce sens depuis quelques mois sur de gros studios AAA tels qu’Electronics Art, CCP Games et bien d’autres, mais aussi dans les plateformes de contenus.

Hulu, Netflix et bien évidemment YouTube font partie des plateformes qui seront proposées sur Daydream.

Bloomberg rapporte que Google VR aurait déjà investi plusieurs centaines de milliers de dollars afin de pousser les studios, les développeurs indépendants (dans une moindre mesure) et les plateformes de contenus sur sa plateforme mobile “Premium“.

Electronics Art à d’ores et déjà annoncé un Need for speed no limits VR et CCP Games à qui l’on doit le titre le plus vendu de l’Oculus Store sur Gear VR à savoir Eve Gunjack, proposera la suite de son titre sur cette nouvelle plateforme, Eve Gunjack Next.

Google a aussi inauguré une sorte de centre de formation 360 pour les Youtubers les plus célèbres afin de leur apprendre à maîtriser la capture de vidéos 360°. Condition requise pour bénéficier de cette formation, avoir plus de 2000 abonnés à sa chaîne YouTube.

Une préparation longue, mais un contenu qui s’annonce particulièrement fourni

Le délai entre l’annonce de Daydream et son lancement grand public peut paraître long, mais les multiples partenariats et investissements de Google dans la réalité virtuelle visent à apporter un maximum de contenu dès le lancement de la plateforme dans quelques semaines.


Restez connectés sur Homido News pour plus d’informations sur la réalité virtuelle mobile.

N’hésitez pas à donner votre avis dans les commentaires ci-dessous