Avec la réalité virtuelle mobile, l’augmentation de la définition des écrans pour smartphones prend tout son sens.

superamoledSamsung conserve pour l’instant la définition qHD sur sa nouvelle gamme. Celle-ci est déjà plus élevée que ce que propose Oculus, OSVR et HTC, mais n’est pas encore suffisante pour anéantir le “Screen door effect” . Si la définition des écrans ne fait pas tout, elle joue tout de même un rôle très important pour l’immersion.

Kyle Brown, responsable du département software de Samsung, s’est entretenu avec Techradar à propos de l’orientation à venir du géant coréen concernant la définition des futurs écrans équipant leurs smartphones.

S’il admet volontiers que l’usage d’un écran 4K n’apporte aucune plus-value pour un usage traditionnel, il met aussi en avant les bénéfices de ces derniers pour la réalité virtuelle.

Avec la 4K, la taille des pixels serait réduite et vous ne les verrez pas quand vous aurez les yeux collés à l’écran, ce sera donc un bénéfice sur la Réalité virtuelle.

Kyle Brown, précise tout de même que Samsung appliquera la même politique utilisée à propos de l’adoption de l’USB-C. À savoir, attendre que le besoin soit nécessaire.

64493_193_une_photo_d_une_chaine_de_production_d_ecrans_iphone_5Aujourd’hui Samsung avoue ne pas être encore en mesure de produire en masse ce type d’écrans en AMOLED. Les chaînes de productions de Samsung évoluant très vite, il est plus que probable qu’il soit en mesure de produire de tels écrans pour la prochaine génération qui si elle adopte l’USB-C devra proposer un nouveau modèle de Gear VR.