La réalité virtuelle intrigue, intéresse mais aussi inquiète

Comme toute les nouvelles technologies, la réalité virtuelle possède autant d’optimistes que de sceptiques. Le premier reproche émanant des “VR sceptiques” est celui de l’isolation provoquée par cette technologie.

La réalité virtuelle, isolante ? oui mais…

virtual_reality_Le principe même de la réalité virtuelle est bien évidement d’être isolé du monde extérieur pour s’immerger dans un monde virtuel, la dessus aucun doute possible, oui la réalité virtuelle est isolante ! Pourtant un usage correct des applications VR n’est pas de se couper du monde pendant des heures, les autorités sanitaires recommandent une pause toute les 15 minutes au minimum. Le but de la réalité virtuelle n’est pas de fuir la réalité mais d’accéder à un contenu immersif tout en restant chez soi. Tout le monde ne posera pas les pieds sur Mars et pourtant la réalité virtuelle le permet dès aujourd’hui, c’est ce que l’on appel de l’exploration et sur ce point, la réalité virtuelle permet de rendre accessible de nombreux lieux dans lesquels tout le monde n’aura pas forcement les moyens matériels et financiers de s’y rendre.

La réalité virtuelle n’est et ne doit pas être utilisée comme une échappatoire mais comme un outil de découvertes et d’expériences. Comme toute source d’addictions, celle ci doit être utilisée avec intelligence et modération.

capture-decran-2016-01-27-a-12-28-43-1024x766Il y a quelques temps Thorsten Wiedemann à prouvé que la stupidité pouvait être personnifiée en s’immergeant 48h d’affilées dans la réalité virtuelle. Le but ? faire le buzz et uniquement car l’intérêt d’une telle expérience sous couvert d’une “performance artistique” est proche du néant absolu. Il est évident  que 48h d’affilés passées avec un casque de réalité virtuelle sur la tête provoquera nausées, vertiges etc. Le contenu aussi est bien loin d’être suffisant pour ce genre d’expérience sans intérêt. Malheureusement le buzz provoqué par cette expérience navrante permet aux principaux médias de soulever un problème qui n’as pas lieu d’être. Ce n’est pas parce qu’une personne prend une initiative de ce genre que le grand publique fera de même, en revanche évoquer ce genre d’expériences donnera certainement de mauvaises idées.

Pas plus isolante que d’autres technologies

virtual_realityL’isolation est un sujet soulevé par de multiples technologies, en quoi une personne passant ses journées devant un ordinateur ou passant ses soirées a jouer à Cash of clans sur sa tablette sera moins isolé qu’une personne portant un casque de réalité virtuelle quelques minutes ? en rien !

Toutes les nouvelles technologies peuvent si elle sont mal utilisées, devenir isolante. Un fumeur sortant d’un restaurant pour fumer sa cigarette seul, sera lui aussi isolé. Quelqu’un passant plus de temps sur Facebook que dans la vraie vie le sera tout autant.

Pourquoi la réalité virtuelle est pointée du doigt ?

Comme toute nouvelle technologie qui se respecte il y a un principe de précaution dans l’inconscient collectif qui pousse à chercher les inconvénients avant de voir les bénéfices. Un article dénonçant les méfaits d’une technologie sera toujours plus lu qu’un article en vantant les mérites. La critique est facile, pointer du doigt les utilisations abusives d’une infime partie des utilisateurs est une insulte au bon sens de la majorité des personnes.

La réalité virtuelle est “nouvelle”, plus exactement elle à été démocratisée récemment et pour parler de réalité virtuelle il faut avoir pu l’essayer. Raconter une expérience VR est souvent très éloigné des sensations procurées. Voila pourquoi il est facile de pointer du doigt une chose encore mal connue.

Souvenez vous de la sortie de la Wii première du nom, à l’époque les médecins et les autorité sanitaires s’inquiétait du nombre croissant estimé de blessures liées à l’utilisation de la console… Pour autant 10 ans après sa sortie et après avoir trouvé quelques 101 000 000 de preneurs, combien se sont retrouvé hospitalisé à cause de cela ?