La qualité des lentilles est le premier élément à prendre en compte avant l’acquisition d’un casque de réalité virtuelle.

En fonction des lentilles utilisées, le “screen door effect”, ou la vue de la trame de pixels sera plus ou moins perceptible. Le positionnement de celle-ci par rapport à l’écran, le grossissement proposé ainsi que leur diamètre auront une influence directe sur le rendu visuel. Voici un petit comparatif portant sur les lentilles des:

Protocoles de test

Pour que le comparatif soit équitable, toutes les photos ont été prises dans les mêmes conditions, celle-ci sont détaillées ci-dessous.

Appareils photos

Premier test

Les photos ont été réalisées avec un objectif à focale fixe de 35mm possédant une ouverture de 1,4 et monté sur un Nikon D7000 sur trépied.

  • La distance entre les lentilles et l’objectif est fixée à 15cm.
  • Le temps d’exposition est de 1,6 seconde sans flash
  • Le diaphragme est ouvert à 14 afin d’obtenir un bon compromis entre détail et luminosité

Second test

Pour ce second test les photos on été réalisées en macro à l’aide d’un Nikon S9600. La distance entre l’objectif est ici fixée à 2mm afin d’afficher le véritable champ visuel.

  • La distance entre les lentilles et l’objectif est fixée à 2mm
  • Le temps d’exposition est de 1/13 de seconde, sans flash
  • Le diaphragme est ouvert à 3,4 pour donner une priorité à la lumière

Post traitement

  • Fichier RAW traité sur Lightroom avec les mêmes paramètres afin de corriger la distorsion inhérente à l’utilisation d’un objectif de 35mm.
  • Masque de fusion ajouté sur Photoshop pour isoler les lentilles.

Le smartphone utilisé est un Galaxy Note 4 ou un Galaxy S6 Edge+

  • La résolution de l’écran est de 2560 x 1440
  • La densité est de 515 DPI pour une diagonale de 5,7″
  • L’écran est un Super Amoled Pentille

Image utilisée

Page d’accueil de l’Oculus Home, tracking désactivé afin d’éviter tout mouvement. Les lentilles photographiées sont les lentilles gauches de chaque casque VR utilisé. Les photos sont remises à l’échelle afin d’être plus facilement comparées.

Oculus Home

Caractéristiques

Les lentilles de l’Archos VR proposent un FOV de 75° et un grossissement très faible. Elles possèdent un diamètre de 31mm. Elles disposent d’un réglage d’IPD et de longueur focale.

Le centre optique est très large comme la plupart des lentilles destinées aux casques de réalité virtuelle mobiles à bas prix. La surface perçue dépasse largement les limites de l’écran.

Champ visuel et centre optiqueArchos VR

Html code here! Replace this with any non empty text and that's it.

Cardboard VR 2600PXCaractéristiques

Les lentilles du Cardboard V2 proposent un FOV de 80° et un grossissement moyen. Elles possèdent un diamètre de 34mm. Elles sont positionnées pour un écart pupillaire de 62mm et autorisant un battement de +/- 2mm.

Avis

Le centre optique est relativement faible ce qui oblige à positionner chaque œil bien au centre de chaque lentille. Le screen door est assez présent et assez gênant.

Champ visuel et centre optique

 

Lentille-Cardboard V2

Caractéristiques

Les lentilles du Freefly VR proposent un FOV de 120° et un grossissement moyen. Elles possèdent un diamètre de 42mm. Elles sont positionnées pour un écart pupillaire de 63mm et autorisant un battement de +/- 1mm.

Avis

Le centre optique est très faible ce qui oblige à positionner chaque œil exactement au centre de chaque lentille. Pour être à l’aise il faut impérativement posséder un IPD de 63mm, si cette condition est respectée, le confort procuré par ses lentilles est exceptionnel tout comme le champ visuel proposé.

Champ visuel et centre optique

Lentille-Freefly VR

Html code here! Replace this with any non empty text and that's it.

Caractéristiques

Les lentilles du Gear VR proposent un FOV de 96° et un grossissement relativement élevé. Elles possèdent un diamètre de 35mm et sont positionnées pour un écart pupillaire de 62mm et autorisant un battement de +/- 3mm.

Avis

Le centre optique est dans la moyenne et permet l’utilisation pour des morphologies dont l’IPD se situe entre 59 et 65mm. Les lentilles sont légèrement teintées et on tendance à refroidir les couleurs. Malgré l’utilisation de dalles qHD le screendoor est visible alors que le FOV est pourtant réduit, cette visibilité de la trame de pixels est due à l’utilisation de dalles pentille.

Champ visuel et centre optique

Rendu optique

Caractéristiques

Les lentilles de l’Homido proposent un FOV de 100° et un grossissement correct. Elles possèdent un diamètre de 38mm. Elles sont positionnées pour un écart pupillaire oscillant entre 56 et 66mm. Le centre optique est large et permet un ex centrage d’environ 4mm.

Avis

Le centre optique est très large en comparaison du FOV de 100°. Les lentilles déforment peu, en revanche le screen door est assez présent. Le travail sur les lentilles est ici très bien réalisé, offrant un bon compromis entre screen door et champ visuel.

Champ visuel et centre optique

Lentille-Homido

Html code here! Replace this with any non empty text and that's it.

Caractéristiques

Les lentilles de l’Homido mini offrent un FOV de 75° et proposent un faible diamètre de 30mm. L’écart est ici fixé à 62mm, ce qui correspond à l’IPD moyen de la population mondiale. La particularité de ses lentilles est d’êtres plan-convexes.

Avis

Le centre optique est plutôt large et le FOV de 75° permet de limiter très fortement le screen door qui dans cette configuration est à la limite du seuil de perception. La contrepartie est la visibilité des bords du smartphone réduisant la sensation d’immersion.

Champ visuel et centre optique

Lentille-Homido mini

Caractéristiques

Les lentilles du Merge VR proposent un FOV de 85° pour un diamètre de 41mm. L’écart pupilière est variable, il est compris entre 55 et 65mm. La particularité de celle-ci hormis le fait qu’elles soient biseautées est de proposer un centre optique excentré. Celui-ci se situe à quelques millimètres au-dessus de leur centre géométrique.

Avis

Le centre optique est plutôt étroit, mais la possibilité de modifier l’écartement des lentilles compense cette limitation. Le screen door est peu visible, en revanche le positionnement bas des lentilles couplées au centre optique plus haut qu’as l’accoutumé, empêche d’utiliser la totalité de l’écran du smartphone. La zone couverte par les lentilles est donc très faible représentant à peine 60% de la surface affichée sur un Galaxy Note 4.

Champ visuel et centre optique

Lentille-Merge VR

Html code here! Replace this with any non empty text and that's it.

Caractéristiques

Les lentilles du Noon VR proposent un FOV de 95° pour un diamètre de 34mm. L’écart pupilière est fixe et de 62mm. Le centre optique est conséquent, 4mm, de quoi couvrir une plage d’IPD comprise entre 58 et 66mm.

Avis

Le centre optique est bien étudié. Ces lentilles malgré un FOV relativement réduit, proposent un très bon rendu visuel. Le Noon VR propose aussi un réglage graduelle de correction dioptrique compris en -5 et +8. Le screendoor est légèrement présent, nettement moins que sur les lentilles du Gear VR qui proposent un FOV similaire.

Champ visuel et centre optique

Rendu optique

Caractéristiques

Les lentilles du Shinecon sont plus proches d’un verre plan que de véritables lentilles. Elles offrent un FOV officiel de 80° pour un diamètre de seulement 34mm. Le grossissement est quasi inexistant, il en résulte un screen door très faible, mais aussi une immersion catastrophique. Le rendu donne l’impression de se trouver devant un écran situé a quelques mètres devant soit et les bords du smartphone sont parfaitement visibles.

Avis

Le centre optique est extrêmement large, normal, car les lentilles n’offrent quasiment aucun grossissement, juste de quoi permettre une mise au point à moins de 5cm de l’écran. Le screen door est évidement presque imperceptible, en revanche l’immersion s’en trouve elle aussi, imperceptible. Nous avons ici un bel exemple des différences entre un casque chinois à bas prix et un casque plus cher possédant des lentilles faites sur mesure.

Champ visuel et centre optique

Lentille-Shinecon

Caractéristiques

Les lentilles du VRIZZMO Volt MK2 sont assez particulières puisque le grossissement proposé est réparti sur deux jeux de lentilles positionnées les unes sur les autres et espacées de quelques millimètres. Le but est de proposer un FOV de 110° en minimisant les contraintes optiques.

Avis

Le centre optique est très large, et le FOV annoncé est bien respecté.  L’ usage de cette double paire de lentilles permet de très bons résultats avec un screen door effect visible, mais peu présent.

Champ visuel et centre optique


Toutes les lentilles comparées