Google durcit les règles de publication et pourrait potentiellement supprimer de nombreuses applications.

Le Google Play était jusqu’à présent relativement permissif avec les développeurs, ainsi il était possible de publier une application accédant à des données sensibles sans pour autant disposer de conditions générales d’utilisation autres que celles propres au Google Play. La situation va changer et le groupe californien compte bien faire le tri en excluant du store les applications n’entrant pas en conformité avant le 15 mars prochain.

Quelles sont les applications concernées ?

Les applications ayant les accès suivants :

  • micro
  • caméras
  • comptes utilisateurs
  • contacts
  • liste d’appel
  • message

et tout ce qui concerne des données sensibles devront impérativement disposer de conditions d’utilisation légales, conformes aux exigences de la CNIL et autres autorités compétentes avant le 15 mars prochain.

Quels sont les risques pour les développeurs ?

Dans un premier temps les applications non conformes seront pénalisées au niveau de leur visibilité, une relance sera envoyée aux développeurs et en cas d’inaction de ceux-ci l’application se verra purement et simplement supprimée.

De nombreux développeurs se sont essayés à la réalité virtuelle en publiant une seule et unique application sans la moindre mise à jour, le risque d’une suppression est ainsi plus élevé sur ses dernières.


Restez connectés sur Homido News pour plus d’informations sur la réalité virtuelle mobile.

N’hésitez pas à donner votre avis dans les commentaires ci-dessous.