Quelques informations sur les smartphones Daydream ready

Clay Bavor vice président en charge de la section VR de Google c’est exprimé au site américain très bien informé, Road to VR au sujet des smartphones certifiés et certifiables Daydream.

Les smartphones Daydream, la barre est haute !

Il fallait s’en douter, aucun smartphone actuel n’obtiendra cette fameuse certification. En, cause l’absence de capteurs de mouvements performants et d’écran supportant de manière matérielle le mode low persistence nécessaire pour réduire le flou cinétique.

I can tell you that there will most likely not be any ‘retroactively’ Daydream-ready phones, we want to hold a very high quality bar, and for that to happen all the components need to be just right. So, to VR fans, I would say, hold off for a few months to get your next phone… and get a Daydream-ready phone.

Clay Bavor

Clay Bavor conseille donc aux enthousiastes de la réalité virtuelle de patienter encore quelques mois avant de renouveler leurs smartphones.

Les Soc  haut de gamme actuels ne sont donc pas en cause, mais le problème reste matériel, en effet même les smartphones équipé du S820 de Qualcomm censé disposer de capteurs de mouvements précis et avec une faible latence se révèlent à l’usage loin de ceux équipant le Gear VR ou les casques filaires actuellement sur le marché.

Gear VR, le test

DaydreamLes performances

Un smartphone Daydream ready devra être capable d’afficher au minimum 60 images par secondes sur un rendu stéréoscopique. Ce pré requis est encore aujourd’hui difficile à atteindre même sur les équipements les plus puissants sans une bonne optimisation logicielle. En revanche il n’est pas question d’aller au-delà des 60HZ. Si Oculus, HTC et Sony annoncent des fréquences d’affichage bien plus élevé à l’usage très peu de personnes seront capables de percevoir la différence entre 60, 90 et 120HZ. Le Gear VR propose par exemple une fréquence d’affichage de 60HZ couplée au mode Low persistance et aucun utilisateur ne se plaint d’images saccadées, les critiques s’orientent plutôt vers le SDE bien trop prononcé.

Android N est évidemment obligatoire.

Que pensez-vous de ces spécifications ?


Restez connectés sur Mobile VR pour plus d’informations sur la réalité virtuelle mobile.

N’hésitez pas à donner votre avis dans les commentaires ci-dessous