Évoqué à plusieurs reprises sur ce site, le manque de législation entourant l’usage de casques de réalité virtuelle est un vrai problème.

mcdonald'sSi la plupart des fabricants de casques appliquent aujourd’hui les mêmes principes de précautions que pour l’usage de lunettes 3D en déconseillant leurs usages aux moins de 12 ans, aucune véritable recommandation officielle n’existe sur le sujet et certaines opérations commerciales douteuses n’appliquent aucun principe.

Sony à réussi à pointer cette problématique en déconseillant l’utilisation de son futur PlayStation VR aux moins de 12ans. La firme japonaise ayant une grande visibilité, aujourd’hui les autorités sanitaires semblent enfin se pencher sur le problème.

Sony réalité virtuelle

S’il n’y a  aucun doute sur la démocratisation présente et future de cette technologie, celle-ci ne doit absolument pas être utilisée par des personnes dont la vision n’est pas encore parfaitement développée.

Les raisons

Le premier point est le faible écart pupillaire d’un enfant qui n’est pas adapté à l’écartement des lentilles  des principaux casques de réalité virtuelle. L’enfant est donc obligé de diverger afin de faire le point alors que dans des conditions normales nous convergeons. Au-delà des problèmes ophtalmologiques évidents que cette divergence forcée peut induire, le risque de cinétose est lui aussi plus élevé que chez un adulte.

En attendant la législation

Il est préférable de suivre les recommandations fournies par les constructeurs et distributeurs de casques de réalité virtuelle. En leur absence, partez du principe qu’une vision forcée n’est pas adaptée aux plus jeunes. Dans tous les cas, je rappelle que l’usage de la réalité virtuelle doit rester ponctuel en n’excédant pas des périodes de plus de 15 minutes sans faire de pause.

Le but de la réalité virtuelle n’est pas de se couper du monde, mais de bénéficier d’un point de vue unique et sur 360°. Le cinéma virtuel propose bien évidemment des sessions plus longues, mais avant de réussir  à voir un film complet de cette manière il est indispensable d’allonger petit à petit les sessions virtuelles.

SHARE